Archive‎ > ‎

Films-Québécois

Une série de 4 merveilleux films du réalisateur Québécois Denis Villeneuve, est présentée par le Filmkreis en novembre et décembre à Darmstadt.  Tous les films sont montrés en langue française avec sous-titres allemand ou anglais. Un résumé en français de ces 4 films est donné ci-dessous.

Nous vous recommandons vivement de venir voir ces 4 films à succès!

Der Filmkreis praesentiert in diesem Semester die Retrospektive des Quebecer Regisseurs Denis Villeneuve. Alle Filme laufen in Originalfassung mit deutschen oder englischen Untertiteln. Eine deutsche Zusammenfassung befindet sich hier.

The filmkreis has a retrospective of the Canadian filmmaker Denis Villeneuve in its programme. All 4 films are in the original French language, some with German and some with English subtitles.

Please click on the links below for more information.

Polytechnique (official site)

Maelström (preview)

Maelström (plot summary)

Un 32 août sur Terre (August 32nd on Earth)

Incendies (official site)


 Mar/Di/Tue   13.11  20:00  Audimax
 POLYTECHNIQUE (2009)
 Mer/Mi/Wed 21.11 20:45
 Programmkino Rex  MAELSTRÖM (2000)
 Mer/Mi/Wed 05.12  20:45  Programmkino Rex  UN 32 AOÛT SUR TERRE (1998)
 Mer/Mi/Wed 12.12  20:45  Programmkino Rex  INCENDIES (2010)

 
ESOC Ciné Club
=============
Né à Gentilly, près de Trois-Rivières, au Québec, Denis Villeneuve étudie les sciences au Cégep et le cinéma à l'Université du Québec à Montréal. En 1991, il remporte la Course Europe-Asie avec ses reportages audacieux.

En 1998, il écrit et réalise son premier long métrage, Un 32 août sur Terre, qui est présenté au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard et dans trente-cinq festivals internationaux. Le film relate un voyage initiatique dans le désert de sel de Salt Lake City. Après un accident de voiture, Simone ne veut plus qu’une chose, un enfant, elle quitte alors son travail, annule ses projets. Dans le rôle du père porteur, son meilleur ami Philippe est précipitamment commis d'office. C’est donc avec lui qu’elle partira à Salt Lake City.

En 2000, son deuxième long métrage, Maelström est présenté dans une quarantaine de festivals (dont Sundance et Toronto) et remporte des dizaines de prix. Il révèle Marie-Josée Croze au grand public. L’actrice y interprète Bibiane, jeune femme de 25 ans qui, un soir, fauche un passant. Apeurée, elle s'enfuit. L'homme rentre chez lui et meurt paisiblement dans sa cuisine. Mais la vie de Bibiane ne tarde pas à se transformer en chaos lorsqu'elle fait la connaissance d'Évian, un homme, beau et peu loquace, et qui n'est autre que le fils de l'homme qu'elle a écrasé. Elle devra naviguer entre son amour pour Évian et son désir de lui avouer la vérité. Le film remporte un vif succès au Québec.

Dans Polytechnique, la tuerie commise dans l’école scientifique au Québec, le 6 décembre 1989, est contée à travers les regards de deux survivants, Valérie et François. Construit à partir de témoignages de survivants et des familles, le film relate les quelques heures avant le drame imaginé par Marc Lépine, qui affirmait combattre le féminisme. Les 14 victimes étaient toutes des femmes. Commentant cet acte étrange commis contre les femmes, le réalisateur avoue que le monde féminin l’intrigue et l’inspire : "C'est étrange quand même, quand j'ai fini Maelström, j'ai dit bon, c'est fini les films sur les filles. Avec Polytechnique, je refais un film sur la condition féminine et avec Incendies, sur la femme au Moyen-Orient.".

En effet, en 2010, il enchaîne donc avec l'adaptation cinématographique d'Incendies, la pièce à succès de Wajdi Mouawad. Le film raconte comment deux frères et sœurs sont amenés à retourner sur les traces de leur mère qui vient de mourir et à exhumer le passé. Ils partent tous les deux au Moyen Orient et vont sillonner le pays sur la piste d’une mère bien loin de celle qu’ils ont connue.

Comments